Travailler à distance c’est peut être la solution pour nous…

Et si bonheur rimait avec travail à distance?

Comme vous le savez notre projet d’installation dans les Pyrénées date désormais de plus de deux ans (mars 2015!). Maintenant qu’il se concrétise, avec l’achat du terrain et la préparation du dépôt du permis de construire, il faut aborder chaque aspect de notre projet d’implantation dans les Hautes Pyrénées. Le plus important de tous: le travail

Je suis tombé ce soir sur un site très intéressant pour espérer travailler à distance un jour, Houseofcadres.fr !

L’idée c’est simplement de mettre en relation cadres 2.0 qui veulent quitter la ville et retrouver une indépendance dans leur travail. En bref, choisir leur cadre et leur rythme de vie. Les entreprises 2.0 qui comprennent aussi la nécessité pour leurs employés aujourd’hui d’avoir un bon équilibre entre vie perso et vie pro sont de plus en plus nombreuses.

Le travail à distance: offres et demandes

Bien entendu si ce site pour le travail à distance existe c’est qu’il y a forcément de la demande, mais de l’offre aussi ! Car sinon le site serait vide. Ce qui n’est pas du tout le cas. C’est assez sympathique de voir le nombre de sociétés qui proposent des offres à temps aménagé ou partiel sur ce site. Il y a même des offres 100% à distance !

Bien sûr j’ai postulé et déposé mon CV pour voir comme ça se passe un peu. Affaire à suivre donc… je donnerai des nouvelles s’il y en a. En tout cas je félicite les créateurs du site et les entreprises qui ont déjà fait le pari d’y placer des offres.

L’intérêt du travail à distance

Si vous voulez changer de vie, il faut bien comprendre que cela signifie que votre cadre de vie et vos habitudes doivent changer aussi. En ce moment nous habitons à Londres et nous préparons notre départ (à moyen ou long terme). Ce qui nous préoccupe le plus c’est le travail car c’est la base de notre vie bien évidemment.

Nicolas travaille dans une entreprise où il y a déjà la culture du travail à distance, mais la question de travailler vraiment à distance (c’est à dire entre les Pyrénées et Londres) reste en suspend. Mais Nicolas a plein de collègues qui travaillent entre une ville éloignée de Londres et Londres, quelques jours par semaine. Donc ce n’est pas impossible !

Des outils à mettre en place

De mon côté le travail à distance est bien plus hypothétique, étant au siège d’une grande société où les discussions entre collègues sont fondamentales. Aujourd’hui cependant l’entreprise ne dispose pas du tout des outils nécessaires au travail à distance:

  • possibilité de partager son écran facilement
  • un casque avec micro pour parler / travailler sans déranger ses collègues
  • un chat en interne.

Tout ceci est totalement absent aujourd’hui ce qui explique aussi l’impossiblité de travailler correctement à distance dans cette structure qui date de 1975.

Un intérêt évident

L’intérêt du travail à distance est pourtant très facile à comprendre:

  • moins de stress
  • moins de perturbations « involontaires » – vous voyez le collègue qui parle très fort avec cet autre collègue de choses tout à fait inintéressantes?!
  • plus de productivité
  • la possibilité d’aménager son temps
  • un coût moindre pour la société (moins d’absence, moins d’avantage à donner car en dehors de la ville…).

Il n’y a presque que des avantages. Je ne crois en revanche pas au travail à distance à 100%, il faut quand même des moments où les collègues peuvent se retrouver ensemble ne serait-ce que pour créer des affinités nécessaires au bon déroulement des projets.

Les 3 outils indispensables pour travailler à distance

Pour résumer et comme je le dis toujours: avec les bons ingrédients on fait les bonnes confitures; C’est donc le même principe pour le travail…

Voici pour moi les 3 ingrédients indispensables pour bien travailler à distance:

– un chat en ligne pour pouvoir diminuer le nombre d’e-mail. Notamment pour les discussions non importantes (par exemple: organiser une réunion). Donner une instantanéité aux intéractions non porteuses de valeur est la clef. Un chat étant toujours d’une personne à une autre personne, contrairement aux e-mails qui sont simplement informatifs et où on se retrouve en copie de tout… ;

– un casque avec micro qui permet, sans utiliser son téléphone et se tordre le cou, de travailler avec un collègue. Parfois encore mieux que si vous étiez côte à côte car chacun est derrière son écran – j’adore cette technique ! On peut ainsi parler librement à voix basse sans gêner ses voisins ;

– une système de partage d’écran. Rapide efficace et en un clic, c’est qui permet de travailler ensemble (à deux, voire à trois!) sur un même fichier Excel. Ou une présentation Powerpoint ou même n’importe quelle plateforme digitale. En bref un outil de fluidification des interactions et des fichiers de travail ; c’est le moins catastrophique dans l’entreprise où je travaille aujourd’hui.

Un changement générationnel

Comme avec les boulversements politiques récents en France, on se rend compte que la vie de tout le monde prend un tournant en 2017. Avec comme base un changement générationnel profond.

Avec les outils disponibles aujourd’hui, avec Internet, et les mentalités qui changent (la génération qui arrive ne veut plus donner corps et âme à son entreprise) il est tout à fait possible d’avoir une vie équilibrée où l’on fait plusieurs choses différentes mais tout aussi motivantes ! Tout en vivant dans un environnement sain que l’on peut choisir. La génération Y a 30 ans ! Travailler à distance c’est peut être la nouvelle solution pour repeupler les campagnes qui se vidaient autrefois.

Les gens qui créent cette nouvelle façon de vivre s’appelle les digital nomads (les nomades digitaux), les « slashers », ou les « freelances » – j’en suis pleinement un, car je fais plusieurs choses en même temps et le tout en me déplaçant.

Nous dans tout ça

Personnellement ce mode de travail c’est tout à faire pour moi. Même si je sais que j’aurai besoin à terme d’être dans un espace de co-working (un espace partagé où des personnes qui font des métiers qui n’ont rien à voir travaillent dans un même espace pour ne pas être seuls). Ce n’est qu’une question de temps car Aucun. Le village où nous nous installons a prévu d’installer un espace de co-working à terme au centre du village. Un groupe de travail vient de se créer et nous allons le rejoindre. En effet, travail à distance ne doit pas rimer avec isolation. Les contacts clients sont sympas mais ponctuels. Il faut donc aussi prévoir d’avoir des gens autour de soi, et le coworking pour ça c’est parfait !

A suivre sur notre blog, la suite des aventures pour quitter Londres. Et bien sûr démarrer une nouvelle vie à Aucun dans notre maison !

Benjamin

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.